Article de presse 2, Marché du Safran à Champniers

Publié le par mano

Article.jpg

Article publié dans la Charente Libre le Lundi 14 Décembre 2009, vendu en 44000 exemplaires sur toute la Charente:

"Quand les ventes se comptent en grammes...

Huit producteurs de Poitou-Charentes et du Limousin ont animé samedi le troisième marché au safran organisé par l'association Champniers Safran. "Les ventes ont été très satisfaisantes, surtout le matin. L'après-midi, on a vu passer plus de simples curieux ou des promeneurs", répondent en coeur ces passionnés.
Sous la caution qualité de l'Irqua (Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire), ils se sont lançés dans la Renaissance de cette culture quasi-anecdotique, dont les productions se comptent uniquement en grammes. A côté d'agriculteurs qui ont commencé il y a quelques années, on trouve des jeunes, attirés par cette activité artisanale. Telle Marion Babinot, de Javrezac, près de Cognac, qui a investi une parcelle de terres viticoles de ses parents pour y planter 3000 bulbes. Elle a récupéré 40 grammes d'épices, qu'elle vend en filaments par doses de 0,1g à 1g. Mais elle produit aussi un sirop au safran avec lequel elle a remporté une mention spéciale du jury, cette année, au concours des saveurs régionales à Niort.
On pouvait rencontrer aussi dimanche à Champniers Emmanuelle DORME, jeune femme de Meyrignac l'Eglise, en Corrèze, qui s'est lançée cette année. Elle a planté ses premiers bulbes cet été, ce qui lui a permis de récolter quelques grammes de la fabuleuse épice. Sur ses 14 petits pots de 0,35g et 0,5g, il ne lui en restait que deux. Même avec son prix de 30€ le gramme- ce qui en fait l'épice la plus chère du monde- le safran n'enrichit pas forcément celui qui le cultive..."


Publié dans Articles de presse

Commenter cet article